Avoir un site internet c’est bien, le rendre visible c’est mieux. Avec l’hégémonie de Google il est obligatoire de penser à sa stratégie de référencement naturel bien avant la création même de votre site et de vos nouvelles pages internet. Aussi, il est important de venir optimiser chacune de vos pages au fur et à mesure du temps, car une page qui ne change jamais n’est pas un bon signal envoyé à Google.

 

Comment améliorer la visibilité de son site internet ?

Savoir optimiser son site internet pour le rendre visible est une question qui revient souvent. Malheureusement il n’y a pas de recette magique ni même de solution miracle. Il faut avant tout être patient et croire en ses efforts. Le référencement naturel est une activité qui demande du temps pour voir les résultats arriver, mais lorsqu’ils ont là, soyez prêt à suivre la cadence.

Dans la suite de cet article, vous trouverez 100 conseils pratiques et techniques à suivre pour optimiser votre site internet et le rendre visible sur Google. Ces conseils sont listés par ordre de pertinence (même si parfois cela peut se discuter et je serai ravi d’échanger avec vous si ce classement ne vous convient pas).

Prêt à augmenter le trafic de votre site internet ? Alors suivez le guide et les conseils qui vont suivre :

 

  1. Augmenter le nombre de liens pointant vers votre site : Backlinks

Privilégiez des liens provenant de différents sites internet plutôt que plusieurs liens d’un même site internet. Essayez d’obtenir un maximum de liens ayant une bonne autorité sur votre domaine d’activité. Google arrive aujourd’hui à faire le rapprochement entre des sites qui parlent de thématiques similaires (ce qui aura un meilleur impact pour vous).

Le conseil de l’agence : faites attention à l’ancre de ces liens, elle doit être optimisée, mais pas suroptimisée.

 

  1. Accélérez le temps de chargement de votre site

Quoi de mieux pour plaire à Google que d’utiliser les outils de Google qui vous donnent des recommandations ? L’outil Google Page Speed vous permet voir les points qui bloquent encore et vous donne des conseils pour les corriger.

 

  1. Travailler l’architecture de votre site internet avec un bon maillage interne

Aujourd’hui la structure d’un site internet doit être pensée avant la création des pages. Le maillage de pages est important pour donner aux robots les directions à suivre lorsqu’ils crawl votre site.

Le conseil de l’agence : Créer des Pillar Pages (minimum 2000 mots) autour desquelles vous allez venir faire pointer un ensemble d’autres pages qui reprennent la même thématique. On parle alors de cocon sémantique.

 

  1. Apporter de la pertinence dans vos contenus

Une page internet qui ambitionne d’être bien référencée sur Google doit pouvoir apporter de l’information pertinente aux internautes. Mais attention à ne pas en faire trop à vouloir suroptimiser son contenu. Pour cela, utilisez un champ lexical complet.

 

  1. Travailler sur ses mots-clés

Pendant longtemps, l’un des seuls points à travailler pour rendre son site internet visible était de positionner un maximum de fois son mot-clé sur sa page. Aujourd’hui, il est préférable de travailler sur des requêtes de longue traine (des phrases, des questions… ce qui est réellement demandé à Google par les internautes). Certes le nombre de requêtes est plus faible, mais les internautes plus qualifiés et votre positionnement dans les meilleurs résultats sera plus simple à obtenir, logique, il y a moins de concurrence.

 

  1. Pensez à la version mobile de votre site : Responsive Design

Faut-il encore rappeler l’importance du mobile dans la consommation d’internet ? Alors que depuis quelques mois les recherches sur mobile ont dépassé les recherches sur ordinateur, ne pas avoir un site adapté à tous les écrans est impensable. Il ne s’agit pas pour autant de développer une application mobile ni de développer un second site dédié au mobile (bien qu’envisageable, mais pas nécessaire lorsque vous utilisez un template d’un CMS du type WordPress). Pensez simplement à l’expérience qu’un mobinaute va vivre sur votre site internet et si ce dernier n’est pas optimisé… Au revoir !

 

  1. Soyez productif et créez régulièrement du contenu sur un blog

Pilier des stratégies Inbound Marketing, le blog et sa création de contenu sont encore aujourd’hui bien d’actualité. Le contenu est roi comme disait il y a quelques années Bill Gates, alors faites-lui confiance et publiez régulièrement de nouveaux articles. Deux avantages majeurs : Augmenter le nombre de pages de votre site et donc le nombre de positionnements de pages sur Google (logiquement avec des requêtes différentes, mais qui peuvent être complémentaires) et aussi vous augmenterez l’engagement de vos visiteurs.

 

  1. Evitez le duplicate content

Google n’aime pas lorsque le même contenu est disponible sur plusieurs pages, qu’il s’agisse du même site (le vôtre), mais aussi de site différent. Vous l’aurez compris, inutile de faire du copier-coller de contenu…

Parfois la base du contenu de certaines pages peut être identique, dans ce cas il faut créer des url canoniques.

 

  1. Enrichissez vos anciennes pages

Si vous avez déjà un site internet et que vous souhaitez lui donner une meilleure visibilité, vous pouvez commencer par ajouter du contenu aux pages qui ne sont pas suffisamment fournies en texte. Une page doit au minimum compter 600 mots pour espérer améliorer ses positions dans les moteurs de recherches.

 

  1. Reprenez vos titres de pages

Ce qui vous a certainement donné envie de lire cet article c’est son titre. Un titre accrocheur incite à la lecture (sans même parler du fond de l’article en lui même). Comme pour un livre, vous commencerez souvent par lire l’article avant de vous décider à l’acheter.

Le conseil de l’agence : Pour que l’intégralité de votre titre soit visible dans les résultats des moteurs de recherches, celui-ci ne doit pas dépasser 65 caractères (espaces compris).

 

  1. Fusionnez vos contenus « médiocres » en véritable machine à trafic et à conversion

Si vous avez des contenus qui ont du mal à se positionner sur Google et qui traite de la même thématique, il peut être judicieux de les fusionner pour un faire un contenu plus important. Google aime lorsque vous apportez de l’information pertinente et de qualité aux internautes.

 

  1. La qualité compte, mais la quantité n’est pas en reste

Lorsque vous créez des pages, il vous faut un minimum de texte. Au minimum votre page doit inclure 700 mots, mais il n’y a pas de maximum.

Le conseil de l’agence : Créer une nouvelle page, un nouvel article de blog… demande du temps, alors ne vous démoralisez pas à vouloir absolument des contenus de 2000, 3000, 5000 mots en une fois. Revenez sur vos pages au fur et à mesure du temps pour le compléter.

 

  1. Travaillez vos microdonnées avec Google Search Console

Encore un outil que Google vous met à disposition gratuitement. Sympa non ?! Avec ses nombreuses fonctionnalités, la Search Consoles vous permet de gérer des contenus supplémentaires pour les afficher directement dans Google. Vous en avez forcément déjà vu en recherchant une recette de cuisine par exemple.

 

  1. N’oubliez pas les redirections

Si vous êtes amenés à modifier vos urls, n’oubliez pas de réaliser des redirections 301 de l’ancienne vers la nouvelle. La situation est très fréquente si vous basculez du http au https.

 

  1. Ordonnez vos titres

Lorsque vous rédigez une balise titre, il est préférable de positionner votre mot clé au début.

 

  1. Structurez vos balises Hn en respectant l’ordre chronologique

Lorsque vous positionnez des balises Hn sur vos pages, vous devez suivre un ordre logique : H1 puis H2 puis H3… Vous ne devez surtout pas omettre une balise comme passer d’une balise H2 à une balise H4. Or l’inverse est possible. Vous pouvez passer d’une balise H4 à une balise H2.

Ces balises doivent structurer votre page et guider l’internaute dans sa lecture.

 

  1. N’utilisez qu’une seule balise H1

La balise H1 ne doit être employée qu’une seule fois sur votre page et elle doit toujours être la première balise Hn intégrée.

 

  1. Fini le http, tout le monde se conforme au HTTPS

Un site internet qui ne détient pas de protocole SSL qui permet de passer en HTTPS sera lourdement sanctionné par Google. Cela permet de sécuriser votre domaine et donc rassure l’internaute.

 

  1. Les avis sont vos nouveaux amis

Grâce à Google My Business, vous pouvez gérer la carte d’identité de votre organisation. Celle qui s’affiche sur la droite de Google lorsque vous tapez votre nom. Certaines informations sont également reprises pour s’afficher dans Google Maps. Les avis que peuvent faire les internautes sont consultables sur votre espace administrateur et lorsqu’ils sont positifs cela donne un nouvel argument pour vous faire ressortir dans les meilleures positions.

 

  1. Pensez à soumettre vos sitemap dans la search Console

Une fois de plus Google Search Console vous est d’une grande utilité. Importez votre sitemap.xml pour faciliter le crawl des robots.

 

  1. Optimisez vos images

Le poids des images est souvent la cause d’un long chargement. Réduisez au maximum le poids de vos images pour améliorer la vitesse de chargement de vos pages.

Le conseil de l’agence : inutile de prendre des grandes images dédiées à l’impression. Pour le web un format 72dpi est largement suffisant.

 

  1. Complétez les balises ALT de vos images

Après avoir optimisé la taille de vos images, il est également nécessaire de renseigner les balises ALT qui permettront aux robots des moteurs de recherche de « lire » l’image.

 

  1. Rédigez des titres de page avec 65 caractères maximums

Pour que vos titres s’affichent convenablement dans les résultats des moteurs de recherches, vous devez vous limiter à 65 caractères, sous peine de votre titre rogné.

 

  1. L’achat de domaine non renouvelé peut être une solution

Cette technique demande une certaine expertise pour ne pas se faire avoir, mais l’achat de nom de domaine expiré peut vous permettre de rapidement truster les meilleures positions si l’autorité de ces domaines était bonne.

 

  1. Evitez des erreurs html

Pour vous assurer que votre site ne fait pas ressortir d’erreurs techniques, vous pouvez en faire l’analyse sur W3C validator.

 

  1. Intégrez un href lang

Si votre site est présenté en plusieurs langues, pensez à signaler ces différentes variantes grâce au href lang.

 

  1. Ajoutez des metas descriptions à vos pages

La meta description n’est pas directement un critère qui vous permet de gagner des positions. En revanche elles vont inciter les internautes à visiter votre site, ce qui va créer de l’engagement et plus vous créerez de l’engagement, plus votre site sera bien positionné.

Le conseil de l’agence : Votre méta description ne doit pas dépasser 155 caractères pour être totalement visible.

 

  1. Visez la position zéro

La position zéro est la position idéale pour tout site internet. Elle affiche certains éléments de la page avant même de l’ouvrir. Pour parvenir à vous hisser en position zéro, il est conseillé de structurer son contenu en répondant à des questions que posent les internautes sur les moteurs de recherches.

 

  1. La bonne technique des annuaires

Bien connue des experts du SEO, l’inscription d’un site sur différents annuaires est encore une solution pour générer facilement des backlinks.

 

  1. Bannissez vos pages 404

Si votre site affiche encore des erreurs 404 sur certaines pages que vous liez, faites en sorte de rapidement les corriger. Google n’aime pas du tout les erreurs.

 

  1. Complétez votre fichier robot.txt

Ce fichier donne certaines indications aux moteurs de recherches comme par exemple de ne pas indexer certaines pages. Ce qui peut s’avérer très utile lorsque vous ne voulez pas positionner des pages sans grand intérêt : page de panier d’achats, page de remerciement…

 

  1. Laissez les commentaires ouverts sur votre blog

En laissant la possibilité à vos lecteurs de remplir un commentaire, vos pages d’articles pourront venir s’étoffer en contenu avec le temps. Et plus il y aura de contenu (pertinent), plus votre page sera bien référencée.

 

  1. Pensez à la mise en cache

Pour maintenir un temps de chargement le plus rapide possible, pensez à installer un système de mise en cache de vos pages.

 

  1. Réduisez votre code CSS

Une action certes un peu technique, mais qui peut s’avérer payante. Supprimez les parties de code inutile pour le compresser et gagner en rapidité de chargement.

 

  1. Pensez au format AMP

Le format AMP pour Accelereted Mobile Page permet d’accélérer l’affichage d’un site internet sur mobile.

 

Evidemment cette liste n’est pas exhaustive, d’autres astuces et conseils SEO sont bons à prendre. Je serai ravi d’échanger avec vous si vous en avez d’autres.

Jérémy Paille

Fondateur de l'agence d'Inbound Marketing Hexagone Stratégie et entrepreneur fanatique du digital. Je déploie des stratégies de marketing digital dont le but est d'atteindre les objectifs de mes clients. Ma passion pour mon métier m'ouvre aujourd'hui les portes de la formation en université, en école et en entreprise.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.