Inquiétudes sur la gestion de trésorerie dans le transport : comment faire face ?

Avec plus de 20 000 entreprises et 300 000 salariés, le secteur du Transport est traditionnellement réactif aux grandes tendances macro-économiques ainsi qu’à l’évolution des coûts de l’énergie. Malgré les effets de la reprise sur le secteur, les entreprises sont encore majoritaires et de plus en plus nombreuses à estimer que leur trésorerie est difficile. Factofrance fait le point sur les outils de gestion de trésorerie dans le transport.

Croissance du CA et difficultés de gestion de trésorerie dans le transport

Selon la dernière mise à jour trimestrielle de l’enquête INSEE sur les Services aux Entreprises, en 2018, les transporteurs sont toujours majoritaires pour estimer que les perspectives générales et le chiffre d’affaires récents sont supérieurs à leurs attentes. Le mouvement est pour l’instant bien ancré : s’il arrive encore, comme en tout début d’année 2018 qu’ils fléchissent, les entreprises sont aussi majoritaires à estimer que leurs perspectives à 3 mois sont en hausse.

Perspectives de CA en hausse, trésorerie en baisse

Pour autant, l’appréciation de la trésorerie reste en zone négative ; les entreprises sont encore majoritaires à estimer que leur trésorerie est « difficile ». La croissance nécessite d’être vigilant sur la gestion de trésorerie dans le transport.

Recruter, investir et répondre à la demande est consommateur de cash ; d’autant plus lorsque les prix de vente ne suivent pas et que les tensions sur le prix du pétrole augmentent.

Si cette tendance générale traduit bien l’amélioration de la conjoncture, il n’en reste pas moins qu’elle est de nature à générer des inquiétudes sur l’évolution des trésoreries. Nos client se demandent comment faire face pour financer :

  • Les investissements ; dont les réalisations se sont avérées supérieures aux attentes ;
  • Les recrutements ; avec une évolution estimée au-delà des attentes ;
  • L’appréciation à la hausse du chiffre d’affaires, comme évoqué plus haut.

 

L’affacturage : une solution de gestion de trésorerie dans le transport

Avec de nombreux donneurs d’ordre qui imposent une facturation mensuelle d’un côté, et de nombreuses charges fixes (loyers et salaires) de l’autre, les besoins de financement sont particulièrement forts sur ce secteur, avec un risque de rupture du fonds de roulement, tant en période difficile, qu’en période d’hyper-croissance pendant lesquelles les goulots d’étranglement se multiplient.

C’est d’autant plus vrai que le secteur du transport reste l’un des pires en matière de retards de paiement avec seulement 29% des acteurs qui respectent les délais (contre 42% tous secteurs confondus selon Altarès).

71% des acteurs du transport règlent leurs factures en retard.

Quelle que soit l’orientation du marché, de nombreuses entreprises ont recours à l’affacturage pour :

  • Financer leur trésorerie: en cédant leurs factures à un factor, l’entreprise transforme un actif dormant en liquidités immédiates. La majorité des factors sont aujourd’hui capables de financer une facture en moins de 24 heures. Cette avance de trésorerie libère l’entreprise des retards de règlement.
  • Protéger leur portefeuille clients: la garantie contre les impayés permet à l’entreprise de se libérer du risque de défaillance du donneur d’ordre.
  • Supporter la relation client: les prestations de recouvrement, intégrant les relances amiables, précontentieuses et contentieuses ; ainsi que les encaissements et le lettrage peuvent être externalisées auprès du factor, habitué et outillé pour gérer des situations régulières ou atypiques de recouvrement.

L’affacturage est une solution efficace en matière de gestion de trésorerie dans le transport

En synthèse, compte tenu de trésoreries structurellement sous tension, les transporteurs ont tout à gagner à faire étudier leur poste clients par un spécialiste pour financer et sécuriser leur activité.

Factofrance se tient à votre disposition pour réaliser une étude sous 48 à 72 heures :

A lire :

Martin DUCHESNE

Chargée des relations Courtiers et Conseillers financiers – Affacturage et BFR Région de Lyon, France

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.